[ITW] Sylvain Tillon, CMO de Linkalyze et Trend’in : 2 solutions dédiées au marketing d’influence B2B sur LinkedIn

Linkalyze et Trend’in : interview de Sylvain Tillon© Propos recueillis par Grégory Coste – Article publié le 03/08/2020 – Ajoutez cet article à vos favoris !

Breaking news pour les éditeurs de logiciels en recherche de solutions dédiées au marketing d’influence B2B sur Linkedin : Linkalyze et Trend’in sont deux outils qui vous facilitent la tâche. Sylvain Tillon, CMO, nous explique les atouts de chacun des outils dans une interview.

Qui êtes-vous Sylvain Tillon ?

Sylvain :
Salut Grégory,

Je crois que je suis un « touche à tout » : j’ai d’abord lancé une entreprise (on dirait aujourd’hui une startup) de bijoux pour cheveux à l’âge de 21 ans, puis je me suis bien planté et j’ai rebondi avec une agence de conseil en formation, Sydo, et c’est au sein de cette agence que nous avons imaginé les prémices de Tilkee avec mon pote Thomas Pons.

Je m’y suis consacré pendant 5 ans et j’ai récemment lâché la direction de l’entreprise… pour lancer une école qui forme des concepteurs pédagogiques multimédia, Le Bahut.

J’ai plein de passions mais ce qui m’excite avant tout, c’est le défi ! C’est la raison pour laquelle je me suis engagé dans des projets entrepreneuriaux très divers

Et à côté de ces activités assez chronophages, j’aime parcourir le monde à la découverte des meilleurs restaurants, des plus belles plongées (apnée ou bouteille) …

Ah, j’oubliais, mon pote Thomas Pons m’a embarqué dans une nouvelle aventure un peu folle : Linkalyze !

Qu’est-ce que Linkalyze ?

Sylvain :
Pour l’instant, c’est une solution qui évalue l’influence des membres Linkedin.
 Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Derrière, nous avons un gros moteur technique qui a de multiples possibilités !

Linkalyze : logo

Quels usages permet la solution SaaS ?

Sylvain :
Linkalyze, c’est aussi une base de plus de 100.000 créateurs de contenu sur Linkedin.
Cela permet donc d’identifier les influenceurs sur des sujets assez précis, par pays, par fréquence de publication, par taux d’engagement…

Linkalyze permet aussi d’analyser l’évolution d’un groupe de personnes sur Linkedin (des salariés, des influenceurs…) et d’identifier leurs sujets de prédilection.

Aussi Linkedin offre la possibilité d’identifier les sujets qui buzzent, les tendances en termes de création de contenu…

En fait, le champ des possibles est assez énorme. Nous nous sommes concentrés ces premiers mois sur la récolte de données. Désormais, on va pouvoir passer à la phase 2 : l’exploitation de ces données !

Quels sont les points forts de Linkalyze ?

Sylvain :
Le point fort ? On a trouvé une solution pour analyser massivement de la donnée sur Linkedin 😉
Et on a bien sûr réfléchi notre solution en tant qu’API pour que ces données puissent facilement être utilisables dans d’autres outils que les nôtres.

Qui l’utilise ?

Sylvain :
Aujourd’hui, plus de 20.000 personnes se sont inscrites sur Linkalyze et ont indiqué leur intérêt pour être contactées pour des campagnes d’influence. Et on a plusieurs entreprises qui ont déjà utilisé le service.
Mais comme le sujet est encore un peu sensible, je les garde anonymes.

Exemple de profil Linkedin analysé avec Linkalyze :

Exemple de profil Linkedin analysé avec Linkalyze

Qui devrait l’utiliser ?

Sylvain :
Les usages et possibilités sont tellement infinis…
Que tout est encore à imaginer !

Un des premiers usages est de louer les données de Linkalyze pour enrichir les places de marché de recherche d’influenceurs. On est déjà partenaire avec Influence4you, mais il y a tellement d’autres acteurs qui pourraient ajouter cette fonctionnalité !

Un autre usage est de permettre d’analyser l’évolution de créateurs de contenu, dans le cadre d’une stratégie de social selling par exemple. On discute avec une solution pour y intégrer le moteur de Linkalyze, j’espère que ça va se faire !

Pourquoi ce nom “Linkalyze”, que signifie-t-il en français?

Sylvain :
On cherchait un nom « international » qui était assez explicite pour le métier qu’on voulait faire : aider à l’analyse des contenus sur Linkedin !

Pourtant on a testé beaucoup de noms… On avait même un autre nom à l’origine du projet (mais je ne m’en souviens déjà plus) !

Qu’est-ce que Trend’in ?

Sylvain :
C’est très simple, c’est un « google alertes » dédié à Linkedin.
On indique un terme à recherche (ou un ensemble de mots) et cela envoie des notifications quotidiennes si ces mots apparaissent dans des posts Linkedin.

Trend’in : les mentions

Trend’in : l’influence des auteurs sur Linkedin

Trend’in : les notifications

Quels usages permet l’extension ?

Sylvain :

  • Social listening (que dit-on sur votre boîte ? qui partage un article de votre site ?)
  • Identification d’opportunités d’emploi (de nombreuses entreprises n’utilisent pas la fonctionnalité Jobs de Linkedin et font des posts pour annoncer qu’elles recrutent)
  • Social selling (cela aide à interagir sur des publications qui peuvent vous concerner)
  • Analyses de tendances
  • Veille concurrentielle

Ici encore on peut avoir des usages très divers de Trend’in !

Quels sont les points forts de Trend’in ?

Sylvain Tillon :
Trend’In sait retrouver des publications même si elles n’ont pas généré d’engagement !
Et cela peut s’utiliser avec Zapier pour envoyer les notifications dans Slack, Teams, ou un CRM.

Trend’in : intégration avec Zapier, Slack

Qui l’utilise ?

Sylvain :
1 mois après son lancement nous avons déjà 640 personnes qui utilisent quotidiennement l’application Trend’in !

Qui devrait l’utiliser ?

Sylvain :
Tout le monde !

Quelques exemples d’utilisation de Trend’in dans la galerie suivante :

Pourquoi ce nom “Trend’in”, que signifie-t-il en français?

Sylvain :
Même explication que pour Linkalyze.
Là, on a moins hésité : on analyse les tendances sur Linkedin, Trend’in !

Pourquoi le marketing d’influence B2B est-il important ?

Sylvain :
Aux USA, les dirigeants ont des clauses de « visibilité sur les réseaux sociaux » dans leurs contrats de travail. On ferait bien de s’en inspirer en France.

Les réseaux sociaux B2B offrent la possibilité de communiquer auprès de ses équipes, auprès de ses clients et prospects, auprès des futurs candidats…

Et le meilleur pour incarner cette communication, c’est le fondateur ou PDG de l’entreprise.

Donc avant de penser à une tierce partie pour l’influence, il faudrait déjà que nos dirigeants (économiques et politiques) mettent en place leur propre stratégie d’influence !
Pourquoi ? Parce que ça marche !

Peux-tu nous citer quelques chiffres ?

Sylvain :
Pour l’instant, il y a très peu d’études sur l’influence B2B.

Mais voici un exemple de campagne d’inflluence B2B. En janvier 2020, j’ai publié un post pour mettre en avant 3 startups à Lyon :

  • La 1ère a reçu 16 demandes de devis dans la journée (devis entre 2 et 40k€ annuels)
  • La 2nde a obtenu 62 nouveaux inscrits sur son service, dont 3 sont devenus clients dans la journée
  • La 3ème… Je n’ai pas eu ses chiffres (mais elle était moins dans la cible de mon audience)

newsletter saas marketing

Trend’in et Linkalyze : la combinaison gagnante pour ce marketing d’influence ?

Sylvain :
Trend’in, Linkalyze, CopyPost… et d’autres à venir : notre idée est de créer un ensemble de solutions pour utiliser Linkedin différemment.

L’objectif n’est pas d’aider à prospecter en spammant (comme le font la plupart des applications Linkedin), mais d’aider à traiter les données Linkedin pour les transformer en opportunités marketing !

A quoi ressemble le quotidien sans ces deux outils ?

Sylvain :
Au quotidien, je n’utilise pas Linkalyze.
Je n’ai pas besoin d’analyser mon influence tous les jours.
Je suis un peu taré mais pas à ce point.

Par contre, cela m’aide bien quand on me demande un influenceur spécialisé dans la biodynamie ou dans la pharma !

Et Trend’in, c’est ma veille quotidienne qui m’aide à identifier des opportunités d’emploi pour mes apprenants Le Bahut : je détecte une à deux opportunités pour des postes de concepteurs e-learning chaque jour !

Qu’est-ce qui a motivé les fondateurs à développer ces solutions ?

Sylvain :
Pour m’amuser d’abord !
Puis parce que j’en ai eu besoin…
On a testé avec un MVP qui a plu et on a développé une version plus complète.
D’autres nouveautés devraient bientôt voir le jour !

Quels logiciels et outils utilisez-vous au quotidien et pourquoi ?

Sylvain :

  • Tweetdeck pour ma veille sur Twitter
  • Tilkee pour suivre mes offres commerciales
  • Pipedrive pour suivre mes opportunités
  • Mailchimp pour mes emailings
  • Lastpass pour me souvenir de mes mots de passe
  • Et Trend’in pour mes alertes Linkedin, bien sûr !