84 outils de rédaction web pour rédiger du contenu SEO qui plaît à Google et au lecteur

84 outils pour la rédaction web SEO
© Auteur : Grégory Coste – Contenu publié le 30 décembre 2020 – 🕑  Temps de lecture : 1h. – Ajoutez cet article à vos favoris !

Voici 84 outils utiles pour la rédaction web. Les rédacteurs professionnels les utilisent pour rédiger un texte en bon français, écrire des contenus optimisés pour le référencement naturel et faciliter l’exécution de nombreuses tâches.

Si vous cherchez un logiciel de rédaction SEO, un outil pratique pour l’analyse sémantique en ligne, une solution pour la recherche de mots-clés, un simulateur de SERP (…), ajoutez cet article à vos favoris !

L’utilisation de certains outils de rédaction SEO nécessite au préalable une formation en rédaction web. Le métier de rédacteur web est en effet bien plus complexe qu’il n’y paraît : il faut entre autres savoir manier les mots, le SEO (Search Engine Optimization ou optimisation pour les moteurs de recherche), la méthode de la pyramide inversée et adopter une approche marketing du contenu.

Vous travaillez déjà dans un service éditorial ou vous projetez de devenir rédacteur web freelance ? Vous êtes chargé de rédiger et d’optimiser des pages web ou des articles de blogs en entreprise ?
Découvrez quelques pépites parmi les outils du rédacteur web que je présente, afin d’augmenter les performances de votre content marketing !

👉  En fin d’article, téléchargez la liste des 84 outils
+ 8 services de réductions sur les logiciels
+ liens directs vers les services en ligne

Un logiciel de traitement texte

Un professionnel de l’éditorial web a besoin d’un outil pour éditer et conserver ses textes. Plusieurs solutions existent pour les rédacteurs salariés en entreprise ou les rédacteurs web freelances.

Les suites utilisables en ligne Microsoft 365 (Word) ou G Suite (Google Docs) sont les plus répandues en milieu professionnel. Les entreprises souscrivent généralement à l’une de ces deux suites bureautiques professionnelles, car elles facilitent le partage de documents en ligne et le travail collaboratif.

Avec un compte Google, le rédacteur freelance peut utiliser gratuitement Google Docs. À noter : G Suite devient Google Workspace à date. Alternative : Zoho Writer.

Pour les utilisateurs desktop, le logiciel de traitement de texte Microsoft Word est inclus dans le Pack Office payant.

Des difficultés de budget ?
Les suites bureautiques open source permettent de disposer d’un outil gratuit de traitement de texte :

  • Apache OpenOffice propose Apache OpenOffice Writer.
  • LibreOffice inclut Writer dans sa suite.

Le logiciel de traitement de texte Pages d’Apple est par ailleurs inclus gratuitement lors de l’achat d’un ordinateur de type MacBook Pro, MacBook Air, etc.

Outils de rédaction pour écrire un texte en bon français

Ces outils d’aide à la rédaction permettent au rédacteur de se concentrer sur des tâches plus complexes. Les services en ligne présentés ici apportent une assistance qui fait gagner un temps précieux pour préserver une qualité de rédaction optimale.

Un correcteur

Orthographe, grammaire, accords, dictionnaire, règles typo : rédigez votre texte en vous concentrant sur le sens. Analysez-le dans un correcteur pour corriger les fautes. Et basta, c’est réglé, vous pouvez intégrer votre texte dans votre CMS

Parmi les correcteurs du marché, j’ai noté :

  • Antidote,
  • Prolexis,
  • Scribens,
  • Cordial.

Vérifiez vos besoins avant d’acheter une licence :

  • utilisation desktop, en ligne (extension), mobile ?
  • intégration possible avec quels logiciels ?
  • compatibilité avec quel système d’exploitation et appareil ?

J’utilise personnellement Antidote pour vérifier mon contenu web avant de l’intégrer. . Antidote facilite le travail de relecture et vous permet de ne laisser passer aucune faute.

Voici une capture d’écran qui vous montre comment l’outil surligne les fautes :
Le correcteur Antidote

Le Conjugueur

La rédaction de vos textes doit intégrer une conjugaison parfaite. Il nous arrive parfois d’hésiter sur ce point. Le conjugueur est un service en ligne qui permet de conjuguer n’importe quel verbe en français.

Rentrez un verbe dans le moteur de recherche : l’outil conjugue automatiquement le verbe à tous les temps. Vous vérifiez ainsi facilement si vous l’avez correctement conjugué ou pas. Le service vous suggère également des verbes si vous l’avez mal orthographié. Conjuguez ainsi vos verbes correctement !

Démonstration en image :
outils du rédacteur web pour conjuguer

Un dictionnaire des synonymes

Créer du contenu optimisé pour le référencement naturel impose l’utilisation de synonymes :

  • afin d’enrichir son texte de termes proches,
  • pour rendre la lecture agréable pour le lecteur,
  • pour varier ses ancres de liens et réussir son maillage interne.

Le dictionnaire des synonymes Crisco est pour moi la référence que j’utilise depuis de nombreuses années. Un bon rédacteur doit éviter la répétition du même mot dans un paragraphe pour soigner son style rédactionnel.

L’utilisation est simple : vous renseignez un mot dans le moteur de recherche et vous accédez aux résultats. Cet outil en ligne vous permet de trouver facilement des synonymes.

outil de rédaction de contenu : un dictionnaire des synonymes

Vous pouvez approfondir votre recherche en cliquant sur chaque synonyme proposé, afin d’accéder à d’autres termes. J’apprécie par ailleurs le fait de pouvoir cliquer sur la définition du mot pour obtenir les différents sens possibles du mots avec des exemples concrets dans des phrases. Rien de tel pour améliorer la rédaction.

Le service de traduction en ligne Deepl

Il n’y a pas que Google Translate dans la vie. Il y a même mieux : le traducteur en ligne Deepl.

Je ne suis pas personnellement bilingue (français-anglais), mais j’ai eu des retours de rédacteurs : Deepl est résolument plus performant que Google Translate pour ce qui est de la traduction.

Cet outil est aussi très facile à utiliser :

  • vous choisissez la langue source à traduire et la langue dans laquelle traduire,
  • vous copiez-collez votre texte original à traduire,
  • vous obtenez la traduction instantanément.

Exemple en image d’une traduction de l’anglais vers le français d’un extrait de recette de tarte aux fraises :
Le service de traduction en ligne deepl

Ce service de traduction automatique en ligne fait gagner un temps précieux lorsque le rédacteur trouve des sources d’informations pertinentes, mais en langues étrangères.

Tous les rédacteurs web ne sont pas bilingues, loin de là…

Services en lignes pratiques pour faciliter la rédaction

Découvrez maintenant quelques pépites gratuites que j’ai découvertes au fil du temps. Ces outils vous évitent de retaper du texte : finies certaines tâches chronophages ! Elles ne méritent pas que vous y passiez trop de temps !

Un outil OCR pour récupérer le texte d’une image ou d’un PDF

OCR signifie Optical Character Recognition ou reconnaissance optique de caractères en français.

Sans cet outil gratuit, le rédacteur va perdre du temps à taper à la main du texte issu d’une image ou d’un fichier PDF pour récolter des informations utiles.

Voici une vidéo sur le top 6 des logiciels OCR gratuits :

Avec ce type d’outil, le rédacteur récupère le texte en quelques clics : il suffit de télécharger le fichier image ou PDF sur un service en ligne et de renseigner le fichier de sortie à récupérer.

Et le tour est joué : vous récupérez les informations au format texte exploitable pour reformulation et réécriture selon vos impératifs.

Lexilogos : la conversion de majuscules en minuscules et vice versa

Lexilogos propose de nombreux services. Mon outil préféré : le convertisseur de majuscules en minuscules (et inversement). Je déteste perdre du temps à retaper en minuscules une phrase formatée en majuscules.

Vous allez me dire : mais quel flemmard ! Certes, lorsque cela arrive une seule fois sur une seule phrase, ce n’est pas bien méchant. Mais lorsque vous cumulez un nombre conséquent de pages entières à formater au fil du temps, croyez-moi, vous allez vite changer d’avis !

Le site internet Lexilogos fournit un outil qui permet de copier-coller simplement son texte en majuscules pour obtenir instantanément le même texte en minuscules et réciproquement.

Voici en image l’interface de l’outil de conversion :
Lexilogos : pour convertir des majuscules en minuscules

Le rédacteur indépendant comme le salarié gagne du temps, donc en productivité.

Un compteur de mots et de caractères

Un bon rédacteur doit être capable de rédiger des formulations au caractère près, et d’écrire un article qui contient un nombre de mots précis.

L’utilisation d’un compteur de mots en ligne est alors incontournable pour le rédacteur web qui doit respecter un encombrement spécifique.

Des services en ligne gratuits permettent au rédacteur d’obtenir instantanément le nombre de mots de son texte, ou encore le nombre de caractères.

J’utilise personnellement l’outil gratuit compteurdelettres.com : deux onglets différents pour copier-coller mon texte et obtenir soit le nombre de mots, soit le nombre de caractères.

Rien de plus simple : je copie et colle mon texte dans l’outil, puis je clique sur le bouton « compter les mots », et j’obtiens le résultat.

Aperçu en image du compteur de mots compteurdelettres.com :
Un compteur de mots et de caractères

Il arrive que l’outil ne réponde plus, car le service est très demandé : tapez « compteur de mots » dans Google et vous trouverez facilement des alternatives en ligne.

Astuce complémentaire : je n’utilise pas WORD2CLEANHTML ou de document .TXT pour enlever le formatage de mon document traité par un logiciel de traitement de texte. Un simple copier-coller dans ce type d’outil en ligne suffit. Une fois mon texte copié dans cet outil, je copie, puis je colle dans l’éditeur texte de mon CMS et le tour est joué.

Solutions pour trouver des idées de contenus

Comment trouver un sujet en rédaction web ? Une première étape peut se révéler utile : observer ce qui se passe sur la toile et les réseaux sociaux. Voici 3 outils qui vous permettent d’évaluer l’intérêt d’un sujet et d’enrichir votre stratégie de contenu.

Buzzsumo

Buzzsumo est le chouchou de nombreux content marketers. Renseigner un mot et l’outil vous restitue la popularité du sujet sur les réseaux sociaux sous la forme de « trending topics ».

Vous identifiez des idées de contenus liés à votre sujet, remarquez les contenus qui sont les plus partagés, quels titres ont été utilisés, et détectez les influenceurs.

L’outil représente un coût non négligeable si on cumule l’abonnement à plusieurs logiciels.

Je vous laisse apprécier l’utilité de cette solution dans votre contexte professionnel grâce à la vidéo de présentation suivante (activez les sous-titres en français) :

Quora

Quora est un réseau social de questions-réponses. Chaque membre peut poser des questions, répondre aux questions des autres membres.

Vous pouvez effectuer une recherche sur un terme précis, ou naviguer dans les thématiques proposées par la plateforme afin de trouver des idées de sujets pertinentes.

Dans l’image ci-dessous, on remarque par exemple la question d’un internaute concernant le marketing sur Twitter :
faciliter la rédaction avec Quora

Selon la thématique, vous pouvez trouver de nombreuses questions posées par des personnes concernées : autant exploiter la demande, les attentes réelles des internautes sur un sujet précis.

Autres avantages : vous pouvez engager le dialogue avec d’autres membres et tisser des liens avec des profils plus ou moins influents.

La fonctionnalité Topic Research de l’outil SEMrush

La suite marketing SEMrush offre de multiples fonctionnalités utiles pour le SEO et le SEA notamment.

La boîte à outils « Content Marketing » de SEMrush présente une fonctionnalité très utile pour découvrir des sujets et des idées de contenus à développer autour d’un mot-clé : Topic Research.

Vous pouvez obtenir des visualisations différentes des termes qui vous sont suggérés : fiches, vue d’ensemble, ou encore carte mentale.

Voici en vidéo comment Topic Research fonctionne :

Si la notion de cocon sémantique vous est familière, cet outil va vous plaire. La recherche de sujets en fonction d’une thématique est en effet très pertinente.

Outils du rédacteur web pour la recherche de mots-clés

Que les « puristes » ne s’offusquent pas : l’idée n’est pas de zapper le consultant SEO ou le consultant en marketing digital. Certains rédacteurs web aguerris peuvent en effet monter en compétences. D’autres peuvent être amenés à construire une stratégie de mots-clés pour un site web. Tous ont intérêt à trouver des mots-clés de longue traîne pour enrichir leurs contenus rédactionnels de mots-clés secondaires.

La plateforme Google Ads

Anciennement appelée Google Keyword Planner, la plateforme Google Ads, qui sert à gérer ses campagnes de publicité en ligne, offre un outil pour chercher des requêtes pertinentes.

En renseignant un mot ou une expression dans l’outil de planification de mots-clés :

  • vous vérifiez que votre mot-clé est bien tapé dans Google grâce au volume de recherches mensuelles indiqué,
  • vous obtenez des suggestions de requêtes liées au mot-clé que vous avez renseigné,
  • vous visualisez le niveau de concurrence sur chaque expression clé,
  • vous constatez une fourchette d’enchère pour évaluer votre budget publicitaire.

Comment utiliser l’outil de planification de mots-clés ? Réponse dans cette vidéo :

L’outil est très pratique, car Google fait de nombreuses suggestions pertinentes.
Le gros inconvénient : en mode gratuit, vous n’obtenez que des tranches sur le volume de recherches mensuelles, comprises par exemple entre 10 et 100, ou encore entre 100 et 1000. Vous devez dépenser un certain budget publicitaire pour avoir accès au volume de recherche exact…

Yooda Insight

L’outil Yooda Insight est un logiciel qui vous permet de trouver rapidement les mots-clés stratégiques pour le référencement naturel de vos contenus.

Vous pouvez en effet identifier les sites leaders d’une thématique ou d’un mot-clé qui vous intéresse, et trouver de nouveaux mots-clés relatifs afin de mettre en place une bonne stratégie.

Découvrez Yooda Insight dans la vidéo suivante :

Yooda Insight vous aide aussi à dévoiler la stratégie de vos concurrents, c’est-à-dire que vous pouvez savoir sur quels mots-clés ils sont visibles, mais surtout ceux qui leurs amènent le plus de visibilité.

Avec une utilisation des filtres et du système de rangement par dossier ou tag, vous pouvez

  • récupérer pour chaque thématique, le cocon sémantique utilisé par vos concurrents,
  • reclasser les mots-clés de chaque thématique dans un système de dossier gérer en arborescence.

Bon à savoir : les personnes qui suivent ma formation en rédaction web SEO utilisent gratuitement cet outil pendant la durée du stage.

Keyword Magic Tool de SEMrush

La boîte à outils SEO de la plateforme SEMrush contient une fonctionnalité utile pour la recherche de mots-clés : Keyword Magic Tool.

Renseignez un mot-clé et obtenez des idées de requêtes liées : des suggestions d’expressions ou des mots-clés associés.

Différents indicateurs sont précisés : le volume, la tendance de recherche, le niveau de concurrence notamment.

Découvrez Keyword Magic Tool dans la vidéo suivante (activez les sous-titres en français) :

Il faut bien préciser la langue que vous utilisez dans l’outil, et faire parfois le tri parmi la multitude de mots suggérés : attention aux faux amis !

Comme Yooda Insight, vous pouvez également détecter des mots-clés de longue traîne pertinents pour enrichir votre texte avec des mots-clés secondaires très proches en matière de sémantique.

Vous offrez ainsi un contenu de grande qualité vis-à-vis des attentes des internautes, qui vise également une optimisation SEO ambitieuse.

Google Trends

Selon l’activité du site pour lequel vous rédigez, vous pouvez utiliser Google Trends pour observer la tendance de recherche d’un mot-clé.

Vous pouvez comparer jusqu’à cinq expressions clés et visualiser l’évolution de l’intérêt pour ces recherches. Un graphique vous montre le ou les termes les plus recherchés. Cette démarche vous aide lorsque vous hésitez entre plusieurs mots-clés à traiter.

Voici en image un exemple avec la requête « couper du bois » :
Google Trends

Dans les résultats, l’outil Google Trends vous montre :

  • l’évolution de la recherche sur les 12 derniers mois,
  • l’intérêt dans chaque région de France,
  • des sujets associés comme la thématique du chauffage.

Google Trends peut être utile pour détecter s’il existe une saisonnalité de recherche sur un mot-clé : les pics sur le graphique des résultats vous permettent de le faire.

Solutions de mind mapping pour construire son arborescence sémantique

SEO et content marketing sont étroitement liés. L’un des principes du cocon sémantique consiste à ranger ses mots-clés pour offrir à Google une logique qui lui plaît. Pour organiser cette logique propre à la thématique et la production de contenus, les outils de mind mapping sont utiles. Le mind mapping consiste à créer une carte mentale ou carte heuristique pour visualiser son cocon et les liens internes qui doivent être faits facilement.

Mind Meister

Cet outil de création de carte mentale en ligne est collaboratif : vous pouvez créer et partager votre mind mapping de mots-clés avec votre équipe.

De nombreuses fonctionnalités facilitent en effet la collaboration :

  • partage de pièces jointes,
  • import et export de texte,
  • partage d’une carte,
  • chat pour communiquer,
  • personnalisation des icônes, couleurs et styles de texte,
  • etc.

Découvrez le fonctionnement de Mind Meister dans la vidéo suivante :

Bon à savoir : la solution Mind Meister s’interface avec le logiciel de gestion de projet MeisterTask, du même éditeur.

Vous pouvez utiliser cet outil gratuitement. Il faut cependant passer à une version payante pour accéder aux fonctionnalités avancées.

Coggle

Coogle est une alternative à l’interface agréable pour créer le mind mapping de son cocon sémantique, c’est-à-dire une structuration du contenu de votre site internet.

Découvrez le fonctionnement de Coggle dans la vidéo suivante :

Les fonctionnalités sont similaires à celles de Mind Meister :

  • collaboration en temps réel au sein de l’espace en ligne ;
  • ajout de texte,
  • dépôt d’images dans votre carte mentale,
  • sauvegarde automatique,
  • etc.

Si vous cherchez une solution simple à utiliser et gratuite, Coogle est l’outil qu’il vous faut. Bien entendu, certaines fonctionnalités deviennent accessibles uniquement dans des versions payantes.

XMind

XMind est un autre outil à considérer pour créer votre carte heuristique de mots-clés.

L’éditeur désigne sa solution d’outil multifonctionnel qui permet l’animation d’un brainstorming et la génération d’idées, en plus de l’organisation des contenus.

L’éditeur a repensé XMind pour offrir des nouveautés à ses utilisateurs : un éditeur de thème, nouvelle interface ergonomique, export d’images, etc.

Découvrez l’interface de Xmind dans cette vidéo :

En parcourant le site, j’ai effectivement remarqué la beauté des design rendus, mais aussi des possibilités de visualisation inspirantes.

Différentes versions de XMind existent : XMind 2020 & Mobile, XMind 8. Les prix varient en fonction des versions.

À noter : il existe une offre spéciale pour les organisations à but non lucratif et les ONG.

La SERP de Google pour observer les résultats de recherche

Avant de se lancer dans la rédaction de contenu, le rédacteur web commence par observer la SERP.
SERP signifie Search Engine Result Page ou page de résultats de recherche. Le premier objectif est donc d’identifier l’intention de recherche liée au mot-clé.

thruuu

Avec thruuu vous pouvez comprendre en un clic la SERP de Google. Cet outil SEO gratuit extrait les contenus et les métadonnées issues de chaque page présente dans les résultats de Google.

thruuu fournit ainsi des informations précieuses aux rédacteurs web, telles que :

  • la structure de chaque page, le nombre de mots et d’images,
  • le champ sémantique, les sujets et mot-clés associés
  • les ressources les plus citées,
  • les questions les plus courantes (allant jusqu’à l’analyse des commentaires des blogs),
  • les pages les plus récentes et les dernières mises à jour.

Le rédacteur dispose d’une foule d’informations pour orienter son contenu en répondant aux attentes recherchées.
De nombreuses nouveautés sont prévues en 2021 avec une nouvelle version de thruuu augmentée telles que :

  • des indicateurs de pages afin d’indiquer si les contenus doivent répondre à une demande de type “information”, “local” ou “commercial”,
  • d’autres informations comme la performance des pages (les fameux Core Web Vitals).

« Idéalement, des automatisations de brief de contenu et autres alertes sur des mots clés verront le jour » m’a confié Samuel Schmitt, le créateur de l’outil.

Voici une mise à jour avec une vidéo du 14 février 2021 dans laquelle Samuel nous en dit plus :

Google Suggest

Lancez un navigateur avec lequel vous n’êtes connecté à aucun compte et pour lequel l’historique de navigation est inexistant. Cliquez sur une nouvelle fenêtre de navigation privée, allez sur google.fr et tapez votre mot-clé.

L’exemple dans l’image ci-dessous montre qu’en tapant l’expression clé « couper du bois », le moteur de recherche suggère des expressions liées :
La recherche de mots-clés avec Google Suggest

Google vous indique des attentes complémentaires qui concernent la recherche de ce mot-clé. Cet outil intégré est appelé auto complete ou auto complétion, ou encore Google suggest ou « Google suggère » en français.

En observant les expressions suggérées, le rédacteur obtient ainsi un complément de recherche sur les attentes du lecteur. Il est important d’en tenir compte pour enrichir son contenu afin de répondre au mieux à l’intention de recherche.

Les pages des contenus concurrents dans la SERP

Observer les résultats de recherche dans la SERP de Google est incontournable pour comprendre et identifier ce que l’internaute cherche.

Le rédacteur doit non seulement déterminer un premier niveau d’attente de l’internaute, mais doit aussi noter les termes et formulations utilisés par les pages qui se positionnent dans le TOP 10 des résultats sur un mot-clé spécifique.

Exemple de pages se positionnant en première page des résultats de recherche sur la requête « couper du bois » :
La SERP de Google

Pour aller plus loin, les rédacteurs web doivent visiter chacune de ces pages, lire les contenus concurrents afin d’identifier la structure éditoriale, la pertinence des contenus, et la qualité des informations délivrées.

L’objectif est clair : faire mieux !

L’observation de la SERP est ainsi incontournable.

Outils d’aide à la rédaction pour la recherche de questions

Parmi les techniques de rédaction, la recherche des attentes des internautes permet de fournir un contenu professionnel. Les questions en relation avec un mot-clé visé représentent donc certains indicateurs précieux pour compléter son texte d’informations utiles. Voici plusieurs solutions pour trouver ces interrogations afin d’enrichir son contenu.

Les « People Also Ask » : les autres questions posées

Lorsque vous tapez un mot-clé dans Google, il arrive qu’un encadré s’affiche dans les résultats de recherche. Il s’agit d’une sorte de boîte à questions relatives à l’expression clé.

Exemple en image avec l’expression « couper du bois » :
outils de rédaction SEO : les PAA, people also ask

On remarque des questions précises sur la manière de couper du bois : sans scie, à la hache, une recherche concernant les outils, une autre sur la période idéale pour couper du bois de chauffage.

Ce sont de réelles questions posées par les internautes. Pour construire un bon rédactionnel traitant de l’expression clé « couper du bois », il est ainsi indispensable de tenir compte de ces questions en apportant des réponses utiles.

Answer the public

Renseignez votre mot-clé, choisissez la langue et le pays : l’outil en ligne Answer the public génère des questions et des idées liées.

Ces suggestions sont une source d’inspiration pour détecter les centres d’intérêt sur une thématique, ou pour trouver des questions précises liées à un mot-clé.

Vous pouvez utiliser cet outil gratuitement, obtenir des résultats sous forme de rosaces et de listes alphabétiques, et télécharger les expressions.

Les versions payantes vous donnent accès à des recherches en illimité, des alertes et d’autres fonctionnalités avancées.

Avis et test de l’outil Answer the public en vidéo :

Asking Franklin

L’outil Asking Franklin est français. Il s’agit d’une alternative moins onéreuse à Answer The Public.
Vous pouvez utiliser ces 2 outils gratuitement, mais avec des recherches limitées.

A la manière du service Answer The Public, Asking Franklin vous permet de récupérer des données sous forme de graphiques, ou de tableaux exportables en .CSV pour travailler dans Excel par exemple.

La data récoltée est utile pour développer des contenus riches en termes de qualité éditoriale : mots relatifs, questions, comparaisons, prépositions, etc.

Avis et test de l’outil Asking Franklin en vidéo :

Les outils de rédaction SEO pour l’analyse sémantique

Le rédacteur vise un mot-clé principal dans son texte. Il doit s’aider d’un outil dédié pour obtenir le champ lexical SEO lié au sujet. Voici 3 outils qui lui permettent de l’obtenir et de faciliter l’optimisation de ses contenus.

Le logiciel de rédaction web 1.fr

1.fr est un générateur de champ lexical SEO. Autrement dit, l’outil fournit au rédacteur le vocabulaire lié à un mot-clé. Astuce : il faut rentrer l’url d’une page qui n’a rien à voir avec la thématique votre mot-clé pour l’obtenir.

Vous pouvez aussi vérifier l’affinité sémantique de votre texte par rapport à un mot-clé en analysant votre texte dans l’outil.

La solution vous suggère des mots pour enrichir votre contenu si votre score est faible, ainsi que des idées sous forme de questions. Mon conseil : visez les 80 %, voire les 100 % d’affinité. Cette plateforme est simple à prendre en main, utile, mais est assez « clémente » par rapport à mon degré d’exigence.

Découvrez ce logiciel de rédaction web dans la vidéo suivante :

Yourtext.guru

Vous cherchez un logiciel de rédaction SEO ? Yourtext.guru est un outil d’aide à la rédaction qui permet d’écrire les textes qu’attend le moteur de recherche pour vos requêtes. Grâce à son algorithme maison, l’outil comprend le contexte d’utilisation des mots, et fait des propositions pertinentes pour un meilleur positionnement.

Avis et test de Yourtext.guru en vidéo :

D’autres fonctionnalités sont disponibles dans l’outil, dont la création automatique de cocon sémantique (avec un indicateur de proximité sémantique entre deux mots), ou encore l’extraction des PAA (autres questions posées).

J’ai adopté cet outil en 2020 sur recommandation de mes confrères et j’en suis plutôt satisfait.

Testez l’outil Yourtext.guru gratuitement en vous inscrivant : vous avez droit à un guide premium offert.

Bon à savoir : les stagiaires qui suivent ma formation en rédaction web SEO manipulent gratuitement cette solution pendant la durée du stage.

Visitext de Visiblis

Cet autre outil de rédaction web fournit lui aussi une analyse sémantique en ligne.

Fonctionnant de manière similaire à la solution 1.fr, Vistext de Visiblis présente des particularités :

  • une recommandation de vocabulaire pour le title,
  • une recommandation de vocabulaire pour le texte.

Pour chaque élément, vous pouvez mesurer le score d’affinité.

Pour l’avoir éprouvé, cet outil est très exigeant : vous n’obtiendrez jamais 100 %. Un bon score se situe entre 50 et 70 %. Avertissement : parfois, l’outil n’est pas capable de fournir au rédacteur du vocabulaire sur certains mots-clés de longue traîne.

Voici un tutoriel en vidéo :

Un simulateur de SERP pour réussir ses balises title et meta description

Les balises Title et meta description sont importantes, car ce sont les premiers éléments que l’internaute voit dans la SERP de Google. Le rédacteur est soumis à un nombre de caractères précis pour les rédiger. Voici un simulateur de SERP utile pour l’aider à écrire ces balises au caractère près.

J’utilise personnellement le Google SERP Snippet Optimization Tool de SEOmofo. À l’usage, je le trouve fiable pour l’éprouver depuis de nombreuses années.

Comment ça marche ? Rien de compliqué :

  • vous cochez la case « Google SERP simulator » (et éventuellement la case « Add a date »),
  • vous renseignez votre balise title dans l’outil,
  • vous renseignez votre meta description dans l’outil,
  • vous obtenez instantanément une simulation d’affichage dans la SERP de Google,
  • vous visualisez si votre texte est tronqué ou si l’encombrement est correct,
  • vous pouvez reformuler le texte de vos balises directement dans l’outil pour les raccourcir jusqu’à obtenir un affichage propre.

Exemple en image :
Simulateur de SERP

Vous pouvez aussi essayer d’autres alternatives : tapez « simulateur SERP » dans Google, vous trouverez d’autres outils gratuits en ligne.

Un plugin WordPress indispensable pour le SEO

Gérer du contenu signifie aussi intégrer la rédaction dans un CMS (Content Management System ou Système de Gestion de contenu en français).

Le rédacteur intègre une page web, un article de blog, une fiche-produit, et doit également renseigner la balise title et la balise meta description dans le CMS.

Le CMS le plus utilisé étant WordPress, je vous indique 3 extensions qui permettent aux rédacteurs web d’intégrer ces balises :

  • l’extension WordPress très connue Yoast SEO,
  • le plugin Rankmath, aux fonctionnalités plus avancées,
  • la solution française SEOPress.

Ces plugins vous permettent également d’effectuer des réglages essentiels sur votre CMS.
Ils existent en version gratuite ou payante selon vos besoins.

Ils fonctionnent tous de la même manière : vous renseignez le mot-clé visé et vous disposez de champs pour renseigner l’url de votre page web ou article, la balise title et la balise meta description.

Vous disposez d’un affichage d’aperçu pour les partages du lien de votre page sur Facebook et Twitter sur Yoast SEO et RankMath. En version gratuite, je note une différence notable entre Yoast SEO et RankMath : l’affichage de RankMath offre un simulateur au caractère près dans le back-office, alors que Yoast SEO ne le permet pas.

Pour ce qui est de la densité du mot-clé, les histoires de feu vert ou rouge, je ne préconise pas de s’y fier à l’aveugle. L’optimisation SEO d’un texte est bien plus complexe que de satisfaire à ces indicateurs.

Visualisez l’interface de RankMat dans les images ci-dessous et appréciez la visualisation « preview » au caractère près :
logiciel de rédaction SEO

outils pour rédacteur web

L’outil pour rédacteur web RankMath

Ressources pour trouver et optimiser ses images

Le contenu d’un site web présente des images pour accompagner les textes, illustrer l’information par des schémas. Ces contenus images sont insérés à divers endroit, au sein de paragraphes, et rendent la lecture plus agréable.

Liste de banques d’images payantes

Selon votre activité et vos exigences, vous souhaitez accéder à des images de meilleure qualité et à plus de choix ? Je vous indique ici une liste de banques d’images payantes. Certains tarifs paraissent plus accessibles que d’autres.

Bon à savoir : une utilisation pour le web coûte moins cher qu’une diffusion multicanal. Il existe aussi des séries éditoriales dont le coût est moins élevé que celui des images consacrées à une utilisation commerciale.

Ces banques d’images proposent également des banques de son, musiques, vidéos (…) en plus des photos, fichiers vectoriels et illustrations :

  • Envato,
  • Adobe Stock (qui a racheté Fotolia),
  • Shutterstock,
  • Getty images,
  • Photononstop (droits gérés et libre de droits).

outils de rédaction web : les banques d’images

Liste de banques d’images gratuites ou libres de droits

Bienvenu dans le coin des radins et des fauchés ! Je vous donne quelques pistes pour trouver des images que vous pouvez utiliser gratuitement.

Avertissement : si vous n’avez pas de budget, il va falloir vous armer de patience pour trouver l’image de vos rêves ou adéquate. La qualité n’est pas toujours au rendez-vous et les graphismes souvent amateurs (mais pas toujours).

Par ailleurs, ne vous étonnez pas si un concurrent utilise la même image que vous sans la modifier : c’est son droit le plus strict dans le cas d’une image gratuite…

Voici la liste de ces banques d’images :

  • Unsplash,
  • Pexels,
  • Pixabay,
  • Stockvault,
  • Gratisography,
  • Creative Commons.

Dans l’image suivante, voici un exemple de recherche d’images avec différents filtres sur le site Search de Creative Commons :
enrichir son contenu avec des images

Moyens pour créer ou retoucher ses images

Toute le monde n’a pas la chance de pouvoir s’offrir la suite Adobe pour utiliser Photoshop.

Mon petit doigt me dit que l’alternative Affinity (suite complète) commence à faire de l’ombre à ce
quasi-monopole et que les temps risquent fort de changer : de nombreux graphistes professionnels
se tournent en effet vers cette nouvelle solution qu’ils jugent tout aussi performante pour un prix bien
plus accessible. Adobe doit se souvenir de ce qu’il s’est passé pour QuarkXPress lorsqu’il a lancé
InDesign.

Il existe certes d’autres alternatives telles que Gimp, mais bon : la prise en main n’est pas hyper intuitive pour ceux qui sont habitués à Photoshop. Au suivant.

J’ai testé un espace en ligne que je trouve fonctionnel pour traiter ses images : PIXLR.
La plateforme propose 3 outils à utiliser gratuitement :

  • PIXLR E, un éditeur de photo avancé pour retoucher et traiter une image,
  • PIXLR X, un éditeur de photo rapide, que j’utilise pour composer une image avec plusieurs images,
  • REMOVE BG, qui détoure votre photo automatiquement.

Vous pouvez passer à des versions payantes pour obtenir plus de fonctionnalités, mais sachez qu’en version gratuite vous conservez vos création.

Voici un tutoriel de PIXLR dans la vidéo suivante :

À noter : vous pouvez aussi utiliser le site remove.bg pour un détourage rapide. Il donne parfois de meilleurs résultats, mais la définition de l’image est moins élevée.

Passons maintenant aux outils de création en ligne Crello et Canva. Ces deux outils sont intuitifs. Ils offrent des fonctionnalités et des modèles à suivre (comme des bannières pour les réseaux sociaux). Vous pouvez créer un design rapidement. Ces plateformes présentent des atouts indéniables.
Vous ne disposez cependant pas de fonctionnalités de retouche d’image.

Outils pour alléger le poids de ses fichiers images

Pour cette étape obligatoire afin d’optimiser le temps de chargement d’une page web, Photoshop est un outil indiqué.

Je vous présente deux alternatives gratuites et accessibles en ligne : Compressor et Tiny Png.

Vous pouvez déposer vos fichiers images sur chaque espace en ligne : l’outil travaille pour vous, compresse chaque image et allège son poids. Vous pouvez ensuite télécharger les images une par une, ou par fichier .zip sur votre ordinateur.

Attention toutefois à la limite de poids des fichiers images que vous souhaitez compresser via ces outils :

  • Compressor accepte les images jusqu’à 10 Mo maximum.
  • Tiny Png accepte les images jusqu’à 5 Mo maximum.

Autres spécificités :

  • Compressor accepte les formats de fichier JPEG, PNG, SVG, GIF et WEBP, avec un upload de 10 fichiers maximum simultanément.
  • Tiny Png accepte seulement les formats de fichier JPEG ou PNG, mais vous pouvez lancer un upload de 20 fichiers en même temps.

Interface de Compressor en image :
gérer du contenu image avec compressor.io

Bien entendu, il ne faut pas oublier de renseigner le nom de chacun de vos fichiers images (avant téléchargement sur WordPress), ainsi que leurs attributs : « alt » et titre de l’image.

Outils pour rédacteur web sur le navigateur Chrome

Certaines extensions Chrome sont bien pratiques pour assister le rédacteur web SEO dans ses tâches. Voici 3 exemples utiles pour le rédacteur.

Web Developper

Aussi appelée la « Web developper toolbar », cette extension originellement conçue pour le navigateur Firefox existe aussi pour Chrome. Elle embarque une foule d’outils de développement web.

Grâce à un outil spécifique appelé « view document outline » dans l’onglet « information », le rédacteur web peut vérifier s’il a intégré correctement ses headings html ou titres H1, H2, H3, etc.

L’outil scanne en effet la page web et ouvre une nouvelle fenêtre qui montre l’architecture des headings, comme dans l’image ci-dessous :
outils du rédacteur web sur Chrome

Si tout est vert, aucune erreur n’a été commise. Si un élément s’affiche en orange, il s’agit d’un élément manquant. L’outil affiche d’ailleurs dans ce cas « missing heading ».

Extract People also search phrases in Google

Cette extension permet de récupérer du vocabulaire lié aux attentes concernant un mot-clé.

Tapez un mot-clé dans Google et une fenêtre supplémentaire habituelle s’affiche à droite en proposant des termes liés. Vous pouvez les copiez et les collez facilement dans votre document.

Vous obtenez du vocabulaire, des questions, centres d’intérêts à la manière des PAA ou des suggestions de Answer The Public et de Asking Franklin.

Bref, vous disposez de termes et de notions supplémentaires : à recouper avec les informations que vous avez déjà récoltées pour faire votre tri et enrichir votre texte des attentes les plus populaires, et celles qui vous arrangent en termes de conversion…

outils d’aide à la rédaction

Emoji Keyboard — Emojis For Chrome

Le community manager n’a pas le monopole des émoticônes et leur utilisation n’est pas exclusivement réservée aux réseaux sociaux.

Voici par exemple quelques emojis qui peuvent aider à mettre en valeur certains éléments dans un texte (comme dans cet article) :

  • ⚠️  ce panneau peut interpeller pour signifier une sorte d’avertissement,
  • ✅  cette case cochée peut mettre en valeur des arguments ou fonctionnalités sur une page de vente ou landing page,
  • 🙏  ce symbole est souvent utilisé pour remercier ou demander gentiment d’effectuer une action, un soutien,
  • 🎅  si vous avez un article à rédiger en rapport avec Noël, ce symbole du père Noël peut être le bienvenu et apporter une touche de légèreté,
  •  👉  cette main avec un doigt tendu aide à mettre un argument en valeur,
  • 🚨  ce gyrophare avertit d’un danger à éviter,
  • 💡  cette ampoule allumée peut symboliser une idée, une solution, une réponse, une astuce, un conseil.

L’extension Chrome « Emoji Keyboard — Emojis For Chrome » permet d’ajouter facilement une foule d’émoticônes depuis le navigateur. C’est ensuite simple comme bonjour de copier-coller un emoji n’importe où.

Voici en image quelques emojis disponibles via l’extension :
Outils pour rédacteur web sur le navigateur Chrome

Logiciels de gestion de projet éditorial

Le marketing de contenu mérite d’installer des processus de travail bien huilés.
Certains logiciels deviennent incontournables lorsqu’une entreprise dispose d’une équipe de rédaction dédiée.

Ils offrent en effet un workflow désignant les étapes de travail d’un texte, l’intégration d’un cahier des charges de rédaction web, la gestion et l’attribution des tâches au sein d’un service éditorial, etc.

J’ai privilégié ici deux solutions françaises qui ne cessent de s’améliorer, car je suis (un peu) chauvin, mais aussi parce que je trouve qu’elles correspondent aux réels besoins d’une équipe. Par ailleurs, les grosses solutions américaines sont hors de prix et réservées à quelques grands comptes.

Semji

Semji est un logiciel SaaS multifacette qui va bien au-delà de la gestion de projet. L’outil rend en effet plusieurs services aux équipes éditoriales.

Celles-ci peuvent s’appuyer sur 4 grandes fonctionnalités intégrées à la plateforme :

  • un tableau de bord qui permet d’identifier les pages web à optimiser en priorité pour obtenir des « quick win » SEO facilement,
  • un espace pour gérer le planning éditorial, attribuer les contenus à produire à chaque rédacteur, et simplifier la collaboration,
  • un outil d’aide à la rédaction qui guide l’auteur dans l’optimisation SEO du texte, aboutissant à un content score et des recommandations,
  • l’agrégation des données/statistiques du site internet (via Google Analytics, Search Console, etc.) pour suivre les performances de positionnement des contenus dans la SERP notamment.

La vidéo suivante vous explique le fonctionnement du moteur sémantique de la plateforme Semji :

Pilot

Pilot est une solution SaaS collaborative qui structure la planification éditoriale et accélère la production de contenus, tout en facilitant la communication au sein d’un service marketing.

Les points forts de la plateforme permettent aux rédacteurs web :

  • de centraliser les éléments indispensables à la production éditoriale,
  • d’échanger avec les différents collaborateurs autour d’un projet de contenu directement dans l’outil,
  • de faire valider les productions grâce aux fonctionnalités de partage de documents et de projets,
  • de partager des fichiers sans aucune contrainte de poids,
  • de conserver les versions de textes,
  • de visualiser le calendrier éditorial en cours.

On note également l’intégration des réseaux sociaux dans les canaux de diffusion.

Pilot offre des fonctionnalités de centralisation et de collaboration très avancées.
L’image suivante met notamment en valeur les statuts de workflow incontournables :
outils de rédaction web

Alternatives

Je sais que Trello (racheté par l’australien Atlassian) est populaire chez de nombreux rédacteurs : le mode gratuit participe sans doute à ce succès chez les rédacteurs freelances n’ayant pas les mêmes besoins qu’une entreprise.

La version gratuite du logiciel de gestion de projet Asana est disponible pour les équipes de 15 personnes maximum, ce qui permet notamment aux startups en phase de lancement de limiter leurs coûts de ce côté.

En version gratuite, les fonctionnalités de Trello ou Asana sont tout de même limitées.

Smanck, une suite collaborative ultra complète à suivre de près (pas seulement parce qu’elle est française), propose un essai gratuit de 30 jours : à tester.

Découvrez Smanck en vidéo :

Solutions de Web Analytics pour mesurer l’efficacité de son contenu

Le métier d’analyste statisticien est bien différent de celui de rédacteur web.

Il est cependant pertinent de s’intéresser aux chiffres afin d’évaluer quelques indicateurs tel que :

  • le positionnement de ses pages web dans la SERP,
  • sur quels mots-clés son site web se positionne,
  • le temps passé sur chaque article de blog,
  • les pages web et articles les plus populaires,
  • les sources de trafic,
  • etc.

Google Analytics et la fameuse Search Console sont deux solutions connues et largement utilisées, car gratuites. J’ai donc envie de vous parler d’autres outils.

Si le côté « juge et partie » de Google (et de son algorithme) vous irrite le poil dans le mauvais sens, vous pouvez vous tourner vers une alternative sérieuse à Google Analytics : AT Internet, une solution française. Vous pouvez analyser vos données avec un niveau de granularité très poussé. Bon à savoir : vous pouvez essayer la solution gratuitement pendant 30 jours à date.

mesurer l’efficacité de son contenu web

Autres alternatives à Google Analytics : StatCounter, Kissmetrics, GoSquared, Simple Analytics, etc.

Si vous souhaitez vous concentrer sur le positionnement des mots-clés et pages dans la SERP, Yooda Insight et SEMrush vous permettent de le faire. SERPROBOT est une alternative en version gratuite, mais limitée.

améliorer la rédaction

Outils pour vérifier le contenu dupliqué

Si vous pouvez éviter le contenu dupliqué interne sur un site internet, le vol de contenu pose plus de problèmes. En effet, si un site internet copie votre contenu, mais qu’il envoie de meilleurs signaux, sa page web peut être favorisée dans la SERP de Google, au détriment de la vôtre. Voici trois solutions pour détecter le contenu dupliqué nommé duplicate content en anglais. Préservez votre contenu unique de qualité !

Kill Duplicate

Pour certains, Kill Duplicate est le meilleur logiciel SEO du marché pour lutter contre le vol de contenu.

Cet outil français vous permet d’analyser des urls et de déterminer les sites qui utilisent votre contenu. Vous identifiez facilement le plagiat, contactez le responsable du site en question et traitez votre plainte DMCA auprès de Google directement depuis la plateforme.

Démonstration de l’outil Kill Duplicate dans la vidéo suivante :

Copyscape

Copyscape est une alternative qui vous permet d’analyser gratuitement 2 pages web afin de déterminer la part de contenu dupliqué. Vous pouvez comparer votre page à l’ensemble du web en passant à la version payante.

Éditée par la société Indigo Stream Technologies qui dépend de la juridiction de Gibraltar, la solution propose également d’afficher une bannière sous forme de badge sur votre site pour dissuader les copieurs. C’est une bonne idée, mais pas un atout différenciant, car vous pouvez afficher sur votre site un badge de n’importe quel outil.

Démonstration de l’outil Copyscape dans la vidéo suivante :

Autres alternatives

Vous voulez creuser la question et effectuer votre benchmark des logiciels anti-plagiat ?

Voici une liste des outils du marché pour vous aider :

  • Positeo,
  • Duplicate Content Checker,
  • quetext,
  • Plagiarisma,
  • Duplichecker,
  • Copyfight.

Plateformes pour faire sa veille

Certains outils sont parfaits pour agréger de l’information sur une thématique définie. Les rédacteurs spécialisés peuvent organiser une veille afin de rester alertes sur l’actualité de leur univers professionnel de prédilection. Faites connaissance avec trois plateformes fonctionnelles pour organiser votre veille.

Feedly

Feedly est un agrégateur de flux RSS. Cet outil à l’interface intuitive et épurée offre de bonnes fonctionnalités pour effectuer sa veille ou sa curation de contenu.

Vous pouvez facilement vous constituer des veilles thématiques à partir de vos blogs favoris, d’un mot-clé ou d’une thématique. C’est notamment intéressant pour surveiller ses concurrents en ligne, suivre l’actualité d’un marché, ou encore s’inspirer de sa veille pour dégager de nouvelles idées de contenus.

Découvrez Feedly en vidéo :

Netvibes

La plateforme Netvibes propose de réunir tous vos sites, réseaux sociaux, objets connectés et applications au sein d’un Dashboard unique. L’idée a de quoi séduire.

Vous pouvez effectivement profiter de tout cela en sélectionnant l’offre qui vous correspond parmi : corpus personnel, potions ou encore Industry Intelligence pour les entreprises.

Si vous avez peu de besoins, l’offre gratuite peut certainement vous satisfaire.

Découvrez Netvibes en vidéo :

Evernote

Cet outil convient aux personnes mobiles, nomades, qui aiment naviguer sur internet depuis leur smartphone et avoir la possibilité d’enregistrer des favoris tout en notant des idées.

Evernote est une sorte de carnet de notes du web : il permet d’enregistrer des pages web de manière organisée et d’y associer des notes. L’utilisateur peut ainsi structurer ses sources d’inspiration par idée, système de pensée ou encore thématique prédéfinie.

Découvrez Evernote en vidéo :

Plateformes pour montrer ses références

Le rédacteur indépendant ou salarié a besoin de se constituer un « book » de références : l’un pour démarcher des prospects en toute confiance, l’autre pour garder une trace qui sert lors d’une recherche d’un nouveau poste.

Voici quelques-unes de mes astuces maison pour vous constituer un favori de vos références en ligne que vous pouvez partager à tout moment. Prêt à détourner l’usage de certaines plateformes sociales ? C’est parti !

Les boards sur Scoop it

Scoopt it est un outil de curation de contenu.
Facile à adopter, la plateforme est pratique :

  • pour enregistrer des articles intéressants sur une thématique donnée,
  • pour afficher son intérêt sur des sujets précis,
  • pour partager ses favoris sur les réseaux sociaux.

Son côté gratuit m’avait initialement séduit jusqu’au jour où mon nombre de Scoop devint limité : une incitation à passer à la formule payante.

Aperçu de la plateforme Scoop it en image :
outil pour article de blog

Le rédacteur web peut détourner l’utilisation de cet outil pour créer un tableau qui recense tous ses écrits : il suffit de renseigner le lien de chaque article de blog ou page web rédigé. Vous pouvez aussi créer un tableau par thématique si vous voulez mettre en avant votre maîtrise d’un univers, ou secteur en particulier. Ensuite, rien de plus facile que d’envoyer le lien de votre tableau à un prospect ou un recruteur.

Les tableaux sur Pinterest

Cette plateforme sociale fait la part belle aux images. Chacun peut créer des tableaux sur la thématique de son choix : cuisine, décoration, inspirations de mobiliers, etc.

Voici en image un exemple de tableau qui présente mes références d’articles de blog :
présenter ses références de rédacteur web

J’aime particulièrement la présentation visuelle qui attire l’œil : vous pouvez jouer avec cet élément en téléchargeant vos images personnalisées. Le titre de l’article apparaît juste en dessous. Je trouve cette manière de présenter ses références de textes très agréable pour les lecteurs. Cela met aussi en évidence la quantité de sujets et leurs spécificités en un coup d’œil.

Là encore, le rédacteur web peut partager facilement le lien de son tableau Pinterest par email pour partager l’ensemble de ses références à son futur recruteur ou client.

Exploiter son profil LinkedIn

J’incite les rédacteurs à utiliser les fonctionnalités gratuites de LinkedIn !

Voici quelques idées simples à mettre en place afin de mettre en valeur votre savoir-faire et de valoriser votre expertise sur votre profil LinkedIn :

  • sur ce réseau social professionnel, rédigez un article qui présente vos références avec des liens vers vos textes en ligne,
  • affichez cet article pour le mettre en avant et en première position dans la sélection de votre profil.

Le professionnel qui visite votre profil voit immédiatement ce qui est mis en avant grâce à l’aspect visuel de l’encadré de sélection. Il identifie ainsi vos références : un clic suffit pour qu’il accède à votre article recensant les liens vers vos écrits.

Exemple de la mise en avant dans la partie sélection d’un profil LinkedIn :
Profil linkedIn de rédacteur web seo

Les recruteurs et les commanditaires sont présents sur LinkedIn, et recherchent régulièrement des profils de rédacteurs web spécialisés ou généralistes. J’effectue moi-même ma recherche de rédacteurs sur ce réseau. Il est donc pertinent de mettre en lumière vos atouts sur LinkedIn.

Services pour obtenir des réductions sur les outils

Le coût de l’équipement en solutions logicielles payantes peut vite grimper. Voici plusieurs plateformes qui vous permettent d’obtenir des prix sur des logiciels. Attention : les promotions ne durent pas obligatoirement toute l’année et peuvent être accessibles seulement en durée limitée.

freelance stack

La plateforme française freelance stack propose des outils pour freelances, indépendants, start-ups et PME.
outils de rédaction à prix réduits

Les promesses du service en ligne :

  • des réductions exclusives,
  • des codes promotionnels,
  • des achats groupés, ou
  • des tests en live via des démos et webinars.

Avec un compte gratuit, vous accédez à certains deals, aux tests avec démos.
Avec un abonnement premium (29 € par an), vous avez un accès illimité, aux achats groupés et à la communauté.

Secret

Le service français Secret propose de booster le business des créateurs d’entreprises grâce à des avantages exclusifs sur des logiciels et services en ligne.

La plateforme propose 4 formules à l’utilisateur : free, basic, premium ou unlimited. Les formules payantes sont plus élevées que celle de freelance stack. Je vous laisse le soin de comparer l’offre associée à chaque tarif.

Explication des tarifs en image :
rédaction web : outils à bas prix

Secret propose aussi de venir échanger sur son Slack privé : on y rencontre des professionnels, des éditeurs de logiciels, et on trouve également des conseils. Un vrai lieu de partage.

Profitez de mon lien d’affiliation pour bénéficier d’une réduction de – 20% sur Secret !
Lors de votre achat, renseignez le JoinSecret coupon code suivant : SaaS Pass B1en

Alternatives

Vous voulez explorer tous les services de réductions du web pour payer vos logiciels moins cher ?

Commencez par cette liste :

  • AppSumo,
  • Dealify,
  • StackSocial,
  • PitchGround,
  • DealFuel,
  • Deal Mirror.

Home du site de plateforme américaine AppSumo :
Appsumo pour rédacteurs web

Livres sur la rédaction web

Je ne préconise pas de livres sur le sujet de la rédaction web à proprement parler.
À mon sens, les livres vous apportent de la théorie qu’il est difficile de mettre en pratique.

Pour cette raison, je propose dans ma formation en rédaction web SEO des exercices de rédaction web et un coaching rédactionnel personnalisé : ils permettent aux apprentis rédacteurs d’assimiler plus facilement par la pratique.

Par ailleurs, la rédaction web englobe plusieurs disciplines à maîtriser, notamment :

  • la recherche d’information dans un esprit journalistique,
  • l’observation fine de la SERP,
  • un esprit d’analyse aguerri,
  • un certain talent pour rédiger,
  • l’art de structurer un texte pour le web,
  • l’optimisation SEO d’un contenu,
  • l’approche marketing.

À la lumière de ces éléments, je vous incite donc à être curieux et à monter en compétences sur tous ces sujets.

Pour éveiller votre curiosité avec de bonnes lectures “zéro bullshit”. Voici quelques livres intéressants :

  • le livre « Content Marketing – Créer des contenus qui font vendre » de Stéphane Truphème, un confrère qui a réussi à structurer de bonnes pratiques de manière pédagogique (disponible sur Amazon, Fnac, etc.),
  • le livre « Les dix droits du lecteur » de Daniel Pennac, qui rappelle que l’optimisation SEO ne doit pas vous faire oublier le lecteur pour qui vous rédiger,
  • le livre « Content marketing : la méthode américaine » de Karine Abbou, une consœur, fondatrice de la Content Marketing Académie en France,
  • le livre « Bien rédiger pour le web » d’Isabelle Canivet, co-fondatrice de Yellow Dolphins, une agence de contenu (attention : énorme pavé !),
  • les livres d’Olivier Andrieu, consultant SEO et auteur de plusieurs ouvrages populaires sur le référencement naturel,
  • le livre « Stratégie de contenu — e-commerce » d’Alexandra Martin, consultante SEO bienveillante, et de Eve Demange (la fameuse Plume Interactive, c’est elle !), qui rencontre un franc succès sur la thématique,
  • les livres de Seth Godin, précurseur du marketing de la permission, qui a ouvert à mon sens la voie à HubSpot concernant la méthodologie inbound marketing.

Conseil bonus : visionnez et écoutez attentivement les vidéos et les podcasts de Thomas Cubel, un consultant SEO qui s’applique à vulgariser de nombreux sujets avec un esprit bienveillant que je salue (preuve en est : les vidéos YouTube embarquées dans cet article !).

Je ne touche aucune commission sur la vente des livres cités dont les auteurs sont des confrères potentiellement concurrents. Vous pouvez cependant me « rémunérer » en partageant cet article sur les réseaux sociaux, en l’ajoutant à vos favoris, voire en faisant un backlink vers cet article, ou encore en recommandant mes services à votre entourage professionnel dans le besoin 😇.

Conseils pour choisir ses outils

Une société de transport n’imagine pas une seconde demander à un chauffeur routier de travailler sans camion : l’employeur fournit le véhicule qui sert à assurer l’activité de l’entreprise.

Pour le rédacteur, le raisonnement est le même : si l’employeur n’investit dans aucun outil professionnel consacré à la rédaction, il ne peut pas s’attendre à des résultats extraordinaires.

Le budget à disposition rentre évidemment en considération : une ETI, une PME ou une rédactrice freelance ne peuvent engager les mêmes moyens financiers. Logique : les objectifs ne sont pas les mêmes. Pour vous aider à réduire vos coûts, je vous ai indiqué plus haut des services en ligne pour obtenir des réductions.

L’ambition éditoriale au service de la génération de trafic qualifié sur un site web est un second critère déterminant pour choisir ses outils. Il faut à minima s’équiper d’un nombre de solutions suffisant pour couvrir toute la chaîne de production : recherche de mots-clés, analyse sémantique, analyse du trafic, correcteur, CMS.

Si la gestion des ressources éditoriales devient imposante, oubliez Excel : un logiciel de gestion de projet dédié s’impose afin de fluidifier et d’accélérer les processus de travail.

Si vous hésitez entre 2 outils, le plus simple est encore de les tester afin d’apprécier par vous-même lequel convient à vos besoins et à votre degré d’exigence.

La France compte de nombreuses solutions qui ont fait leurs preuves. Si la souveraineté numérique et la quiétude quant au traitement des données sont des critères décisifs pour vous, orientez vos choix en ce sens.

Certains rédacteurs sont aussi chargés d’adopter en plus la casquette de community manager afin de partager les publications sur les réseaux sociaux. S’ils peuvent être complémentaires, les services de rédaction sont différents de ceux en social media. Tirer parti des plateformes sociales telles que LinkedIn, Facebook, Pinterest ou encore Twitter est un travail à temps plein et nécessite des compétences supplémentaires. Pour cette raison, je n’ai pas cité d’outils dédiés à la gestion des réseaux sociaux. Il ne faut pas confondre le rôle du community manager ou du social media manager avec celui du rédacteur web SEO.

De la même manière, je ne demanderai jamais à mon ostéopathe de m’enlever une dent, même si tous deux font partie du corps médical. Vous si ?

La stratégie et les ressources avant les outils

L’utilisation des logiciels et des services en ligne est devenue indispensable à un rédacteur web digne de ce nom.

Si vous avez déjà une première expérience professionnelle de la rédaction, ou des facilités pour rédiger, ne croyez cependant pas que les outils vont faire le travail à votre place et que leur utilisation va générer des résultats de manière isolée.

Pour devenir un excellent rédacteur web, il est nécessaire de se former et de pratiquer. J’ai déjà évoqué des facteurs de réussite importants plus haut : le référencement naturel, l’approche marketing du contenu, etc.

D’autres aspects sont également déterminants et malheureusement souvent oubliés :

  • la connaissance métier liée à l’activité de l’entreprise,
  • les enjeux pour les utilisateurs-acheteurs,
  • la connaissance de l’offre de produit ou de service,
  • une cible de clientèle clairement définie,
  • un parcours d’achat en ligne identifié,
  • un mapping de contenus appropriés,
  • des processus de travail organisés.

De nombreuses organisations B2B ignorent ces clés du succès, n’obtiennent pas de trafic sur leur site web et ne génèrent pas de clients.

Certaines entreprises externalisent en effet la rédaction et achètent des textes à bas prix, qui ne tiennent pas compte des profils de clients à adresser, de leurs enjeux, de la complexité de leur offre, du fait que l’achat est impliquant, etc.

D’autres sociétés internalisent la production de contenus au doigt mouillé, sans installer de processus fluides, ni une organisation structurée d’un service éditorial.

Je conseille à ces entreprises d’envisager la rédaction de leurs contenus sous différents angles pour pouvoir en tirer le meilleur parti :

  • la vision stratégique,
  • l’angle des ressources humaines,
  • le volet organisationnel,
  • la rationalisation des processus internes,
  • la démarche d’industrialisation,
  • l’optique de conversion,
  • l’approche de rentabilité sur le long terme.

Il est impératif de considérer ses contenus comme un patrimoine numérique générateur de business, mais aussi de notoriété.

Vous vous sentez un peu perdu dans cette jungle et toutes ces notions vous paraissent obscures ?

Laissez-moi vous éclairer sur la voie du succès :

  • Mes offres de formations en référencement naturel et en rédaction web SEO reposent sur mes retours d’expérience en la matière, afin de permettre aux rédacteurs d’appliquer les meilleures pratiques.
  • En bénéficiant de mon accompagnement dédié sous la forme d’un mentoring personnalisé, l’entreprise se dote d’un service éditorial adapté à son contexte, structuré, opérationnel et performant.

À la lumière de ses éléments, je vous souhaite de rédiger des contenus qui rayonnent de sens et de persuasion dans l’esprit vos prospects !

Téléchargez la liste des 84 outils

Livre sur la rédaction web

Conservez ce document :

  • il contient tous les liens directs vers chaque outil gratuit en ligne ou logiciel payant,
  • accédez également en un clic aux 8 services de réductions sur les logiciels.

Téléchargez gratuitement cette liste en renseignant votre adresse email :